>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

>>>

MARE-ET-NATURE.NET

UNIVERS-AQUATIQUE.NET

Newsletter Concours photo ! English español Italiano deutsch Português C O N T A C T

Une initiative d'Anne et Yves Wouters

A C C U E I L DOSSIERS REPORTAGES BASSIN VIRTUEL Galerie PHOTOS OUTILS PHOTO/VIDEO AMPHIBIENS
  S'INSCRIRE   F O R U M   WEB TV
CONCEPTION FAUNE FLORE ENTRETIEN EVOLUTION REVUES - PRESSE

 

La pièce d'eau idéale pour les batraciens

 

 

Grenouilles rousses

 

 

 

Généralités

 

 

Les batraciens sont menacés sur toute la planète.

Certaines espèces sont en voie d'extinction. Depuis de nombreuses années, les scientifiques s'occupent de cette problématique.

Ils ont émis de nombreuses hypothèses sérieuses et moins sérieuses : utilisation de pesticides, trou dans la couche d'ozone, ...

L'explication la plus probable est que par l'accroissement de l'industrialisation et de l'urbanisme, de nombreux habitats humides qui grouillaient de vie ont disparu : prairies humides asséchées, mares comblées.

Et parmi ceux qui ont survécu beaucoup ont été pollués. Les batraciens ne sont pas les seuls à souffrir : c'est également le cas pour d'innombrables animalcules, poissons, reptiles et autres plantes.

 

 

L'utilité des mares artificielles

 

 

On peut dire aujourd'hui que les mares créées d'une manière artificielle sont essentielles pour assurer la survie de nombreuses espèces animales et végétales indigènes. Et dans cette optique, de nombreuses petites pièces d'eau sont préférables à quelques grandes.

Les réserves naturelles officielles sont situées loin les unes des autres, de sorte que leurs populations se retrouvent isolées et risquent de s'affaiblir par consanguinité.

Les nombreux étangs publics et privés (grands et petits) qui ont été aménagés ces dernières années font office de relais permettant aux différentes populations de rester en contact les unes avec les autres, ce qui est essentiel du point de vue génétique. Grâce à ces chaînes d'étangs, la situation des amphibiens s'est un peu améliorée.

 

 

Choisir le bon emplacement

 

Il faut choisir de préférence un endroit ensoleillé pour une mare à batraciens. L'eau se réchauffe ainsi plus vite ce qu'apprécient le plancton, les batraciens et de nombreuses espèces végétales.

La biocénose (ensemble des êtres vivants d'un biotope) est plus diversifiée et nombreuse dans ces mares que celles aménagées en zone ombragée.

Il faut idéalement orienter le plus long côté de la mare dans un axe Ouest Est, car cette situation procure un plus long ensoleillement spécialement favorable aux animaux à sang froid. Pour la même raison, il convient que la zone aquatique exposée au Nord soit ouverte, c'est-à-dire non plantée. Si la zone ouverte est installée du côté sud, les plantes de bordure vont créer trop d'ombre, surtout au début du printemps.

La pièce d'eau à batraciens doit de préférence être installée là où la vie animale sauvage sera la moins perturbée. La mare doit si possible être abritée de manière à favoriser la création d'un microclimat. En arrêtant le vent, haies, murs et clôtures permettent à la température de gagner quelques degrés.

Les haies, taillis et grandes plantes constituent un habitat de choix pour de nombreux oiseaux, mammifères et invertébrés; elles doivent être plantées à distance suffisante de manière à ne pas trop ombrager la mare.

Une question récurrente : peut-on planter des arbres en bordure d'une mare naturelle ?

Les arbres ont une influence variable : l'ombre qu'ils prodiguent en été garde l'eau plus fraîche, ce qui est appréciable lorsqu'il fait chaud, mais préjudiciable par temps couvert. En automne, les feuilles qui tombent dans la mare la polluent. L'idéal serait que la pièce d'eau soit plantée de manière à procurer un peu d'ombre à midi mais que le soleil puisse briller sans entrave le matin et en avant-soirée.

 

Grenouilles rousses

Grenouille rousse

 

 

Les dimensions minimales

 

 

Dans nos régions, les bassins d'agrément peuplés généralement de poissons doivent avoir une zone profonde d'au moins 80 cm. C'est également le cas pour les mares à batraciens, du moins si l'on souhaite leur fournir un endroit où passer l'hiver en sécurité.

Les mares vraiment peu profondes (de 20 à 45 cm) peuvent être utiles comme lieux de ponte pour les batraciens.

La superficie minimale d'une pièce d'eau oscille autour des 4m2. La taille a une influence sur son équilibre : plus la mare est grande, plus elle atteint (et conserve) facilement son équilibre !

 

 

La forme du biotope

 

 

Il faut s'efforcer de copier la nature !

Le principe de base est d'allonger au maximum la longueur des berges, ce qui implique une forme irrégulière. Il faut toutefois y réfléchir, une mare de forme irrégulière peut être inesthétique dans un jardin moyen. Un compromis est toujours possible, par exemple en conservant une forme plus régulière du côté de la maison ou du sentier et en laissant l'autre extrémité se fondre dans la nature environnante en des contours moins stricts.

La forme de fond idéale pour ce type de mare est la forme en cuvette, avec des rives en pente très douce. Si vous ne disposez pas d'assez d'espace, vous pouvez creuser en escaliers : par exemple un premier et important palier à 20 cm de profondeur, un autre à 50 cm et le troisième à 80 cm. C'est une forme qui présente de nombreux avantages : on atteint rapidement une grande profondeur avec moins de surface au sol. Le travail dans l'eau est facilité ( plantation, certains entretiens, ...), les sédiments se répartissent sur toute la superficie, ce qui est plus esthétique. Cela permet d'installer des plantes aquatiques dans des paniers, ce qui manque peut-être de naturel mais facilite grandement leur entretien. Il existe d'ailleurs aussi des paniers à plantes en fibres de coco.

Toutefois pour fonctionner comme un bon biotope à batraciens, une telle mare doit comprendre une ou plusieurs parties taillées en pente douce, de la zone de marécage vers une zone plus profonde et idéalement sur la rive la plus exposée au soleil : c'est un milieu favorable au développement de larves, les batraciens s'y chaufferont au soleil en guettant leurs proies.

 

 

Grenouille rousse

Grenouille rousse

 

 

 

L'étanchéité de la pièce d'eau

 

 

Avant que le biotope de la mare s'équilibre et prospère, il faut en effet un certains temps.

Ce serait vraiment dommage de perdre la vie qui s'installe à cause de fuites de la membrane d'étanchéité. C'est la raison pour laquelle il est préférable d'opter pour une membrane EPDM garantie 20 ou 30 ans. Ce type de bâche est robuste, résistante aux intempéries et suffisamment souple pour s'adapter à toutes les formes et dimensions de pièces d'eau.

 

 

L'eau, les plantes et les animaux de la mare

 

 

La mare idéale pour les batraciens doit contenir de l'eau plutôt pauvre en nutriments, légèrement acide et bien claire. Plus pauvre sera l'eau, plus large sera la biodiversité, une richesse recherchée pour une telle pièce d'eau.

Pauvre en nutriments signifie plus de probabilités d'avoir une eau claire favorable aux chasseurs à l'oeil comme les tritons. Et oui, il n'y a pas que les batraciens qui apprécieront l'endroit, tritons et salamandres peuvent aussi être de la partie !

La pièce d'eau pauvre en minéraux et légèrement acide a pour avantage supplémentaire de ne nécessiter qu'un entretien minimal.

La végétation est aussi moins exubérante; dans une pièce d'eau riche par exemple, il convient de contrôler régulièrement les espèces envahissantes pour ne pas se retrouver dans une situation de quasi-monoculture.

Dans le cas d'un bassin légèrement acide, on peut s'attendre à l'apparition d'une abondante végétation spontanée (semences apportées par le vent ou par les aninaux). Au cours des années, le milieu devient de plus en plus riche en espèces intéressantes. Une vraie petite réserve naturelle s'installe !

 

La rigueur sous l'aspect 'écologie' veut que la biocénose (ensemble des êtres vivants) s'installe naturellement. Dans ce cas, il faut faire preuve de beaucoup de patience d'autant que la probabilité d'accueillir beaucoup de plantes intéressantes est basse dans des endroits éloignés de zones naturelles. Si l'on implante soi-même une biocénose, la mare va évoluer beaucoup plus vite à la condition expresse de planter uniquement des plantes indigènes.

 

Les batraciens adorent la présence d'abris terrestres aux abords de la pièce d'eau : déposez de petites branches à proximité de votre mare et couvrez-les de feuilles, de compost... Crapauds, tritons et autres hérissons apprécieront beaucoup votre initiative !

Un tas de cailloux, de rochers et/ou de bois en cours de décomposition, installé à l'écart, sera très vite 'squatté' par une myriade de petits êtres utiles.

Si, malgré tous vos efforts, les batraciens n'arrivent pas dans votre pièce d'eau, ne vous acharnez pas. Surtout, ne les importez pas. Leur capture et transport sont interdits par la loi !

Une mare sans batraciens peut devenir tout aussi intéressante grâce à une multitude d'insectes : les gerris glisseront sur la surface de l'eau tandis que les libellules et les demoiselles danseront dans les airs. Un spectacle passionnant !

 

 

De petits poissons pour votre mare

 

 

Normalement, on n'introduit pas de poissons dans une mare prévue pour les batraciens. Si on veut le faire, on doit se limiter à des espèces à faible développement (épinochette, vairon, bouvière).

 

 

Gérer l'écosystème

 

 

La gestion de l'écosystème demande peu de travail.

L'entretien consiste à limiter l'exubérance des plantes envahissantes afin de maintenir un bon équilibre dans la diversité de plantation, le niveau de l'eau est maintenu avec notamment de l'eau de pluie. Enfin, on évite la chute des feuilles dans le plan d'eau pour limiter autant que possible l'effet d'envasement.

 

 

 

 

N'hésitez pas à communiquer vos découvertes et expériences via le forum ou en contactant l'équipe Aquajardin.

 

 

 

 

 

Aquajardin est géré entièrement par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.

 



 

 

FORUM AQUAJARDIN

Questions/Réponses

Accès direct

 

Journal / Abonnement

 

Inscription au journal d'information

 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

 

Annonces

 

TOP 5 - Dossiers

 

Les serpents du bassin

L'alimentation de la carpe koï

Le frai des poissons

La moule d'eau douce

Pourquoi pas des canards ?

 

 

Météo

 

Météo pour l'Europe

 

 

Annonces

 

Outils

 

Calendrier : l'essentiel

Calendrier des travaux

Librairie Aquanature

Economiseur d'écran

Fonds d'écran

Moteur de recherche

Barre d'outils

Bords et abords du bassin

Dictionnaire

Grand répertoire Faune et Flore

Gestion de bassin

Aqualyser (Aquatic Science)

 

 

Partenaires


Univers Aquatique

Bien-être des bassins aquatiques

Bestofwebsites.net, l'annuaire du meilleur du web... le best of du web... l'insolite du web... les meilleurs liens !
Bestofwebsites.net

 

Jardinature.net

 

Journaux.fr

 

www.devis-piscine-gratuit.fr

 

 

Annonces

 


A C C U E I L L I E N S BANNIERES & LOGOS LIBRAIRIE CONTACT / NEWSLETTER

Domaines/domains :  www.aquajardin.eu  www.aquajardin.net  www.aquajardin.be  www.aquajardin.ch  www.aquajardin.fr


© 1999-2017 Aquajardin

Respect et protection : loi du 11 mars 2003 relative à la société d'information
Copyright et vie privée