>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

>>>

MARE-ET-NATURE.NET

UNIVERS-AQUATIQUE.NET

Newsletter Concours photo ! English español Italiano deutsch Português C O N T A C T

Une initiative d'Anne et Yves Wouters

A C C U E I L DOSSIERS REPORTAGES BASSIN VIRTUEL Galerie PHOTOS OUTILS PHOTO/VIDEO AMPHIBIENS
  S'INSCRIRE   F O R U M   WEB TV
CONCEPTION FAUNE FLORE ENTRETIEN EVOLUTION REVUES - PRESSE

 

Construire un bassin ou installer une coque préformée

 

 

Un point d'eau dans le jardin est une source de vie intense et variée. Le bassin de jardin s'adapte facilement aux différents styles de jardin et il ravira petits et grands !

Ce point d'attraction au jardin se transformera rapidement en un milieu équilibré et fonctionnera de manière quasi autonome. Pour cela, il faut cependant respecter un nombre de règles lors de la construction.

 

Les différents types de bassin

 

Le bassin avec une bâche

 

Il existe sur le marché aquatique des bâches en PVC ou EPDM. L'avantage de la bâche, celle qu'elle s’adapte à toutes les formes désirées. Faites un dessin, creusez les différents niveaux, puis dépliez un feutre géotextile de protection sur une couche de sable pour vous assurer qu’aucun caillou pointu ne viendra trouer la bâche.

 

Toutes les formes sont vraiment permises ?
Privilégiez quand même les formes simples pour éviter les problèmes d’étanchéité. Une forme plutôt ovale est l'idéal avec une largeur des deux tiers de la longueur dans sa partie la plus large.

 

Quelle taille de bâche prendre ?
Pour connaître la taille de la bâche à acheter selon la forme désirée, voici une formule à appliquer à partir des dimensions exactes de votre bassin :
Longueur de la bâche = Longueur du bassin + 2x la profondeur maximale du bassin + 2x80cm (pour la berge)
Largeur de la bâche = Largeur du bassin + 2x la profondeur maximale du bassin + 2x80cm

 

Le bassin préformé

 

Il existe dans les jardineries aquatiques différentes formes de bassins préformés, toutefois les formes et les profondeurs sont imposées par les constructeurs. Il s'agit d'une coque prête à l’emploi, rigide, facile à installer et très résistante, au point qu'elle ne pourra pas être percée par un caillou pointu !

Un tel bassin peut être installé hors sol ou en terre. Pour la mise en terre, reproduisez le dessin au sol, creusez les différents niveaux en suivant le contour du bassin.

 

Bassin préformé

 

 

Le mini-bassin ou jardin d'eau en pot

 

Si vous manquez de place ou de moyens, vous pouvez installer un bassin miniature. En plus, c'est très facile et pratique sur une terrasse ou un balcon ! Demi-tonneau, jarre, poterie, bac en zinc…, le choix ne manque pas. Tous les grands contenants, avec au moins 30cm de profondeur, feront l’affaire pour autant qu'ils soient parfaitement étanches. Pour assurer l'étanchéité, on peut utiliser soit un morceau de bâche ou plusieurs couches d’enduit, appliquées à l’intérieur du bac.
Evitez de placer ces mini-bassins en plein soleil car sinon l'eau chauffera trop rapidement, mettant en danger la vie aquatique ! Filtrez et aérez l'eau avec l'ajout d'une petite pompe, ajoutez quelques plantes aquatiques et le tour est joué !

 

Où implanter le bassin ?

 

Voici quelques règles importantes à suivre pour trouver le bon emplacement du futur bassin :
- Votre bassin a besoin d'un ensoleillement en général de 5 à 6 heures par jour. Si votre bassin est peu profond, c'est souvent le cas d'un bassin sans poisson, il faudra davantage d'ombrage pour éviter une prolifération d'algues.

- Privilégiez plutôt une exposition est ou sud-est, mais évitez si possible le nord et le sud ;
- Faites en sorte que le bassin soit visible de la maison. Attention si vous avez de jeunes enfants, une barrière de sécurité devra être installée provisoirement. Vous pourrez l'enlever une fois les enfants plus grands et habitués au danger ;
- Pas de bassin à proximité d’un arbre car les feuilles mortes vont s'accumuler en automne et accélérer la formation de vase.
A savoir : Les aiguilles de conifère acidifient l’eau, les feuilles de laurier et d’if sont toxiques, les fruits qui pourrissent dégagent des alcools toxiques pour la faune aquatique.
Toutefois, une zone d’ombre sur le bassin est nécessaire en été. Un arbre à bonne distance sera donc le bienvenu ;

- Ne creusez pas votre bassin dans une cuvette, sinon ce sera la catastrophe lors des fortes pluies d'orages ou en cas d'inondation du terrain lors du longue période de pluie ;
- Sachez également qu'il va falloir creuser une fosse d'un minimum de 80 cm. Si le sol est trop dur, il faudra faire appel à un engin de chantier ; 
- Enfin, n'oubliez pas l'approvisionnement en eau et en électricité. On n'y pense pas toujours au début du projet.

 

Que dit la loi ?
Le bassin ne réclame en principe pas d’autorisation de travaux sauf pour les très grandes surfaces. Toutefois, il est préférable de faire une déclaration de travaux à la mairie. Dans les copropriétés, vous devez consulter le cahier des charges.

 

Comment mettre en place le bassin ?

 

Retrouvez les étapes de la construction d'un bassin avec une bâche en suivant ce lien :

www.aquajardin.net/construction.htm

 

La filtration et l'aération de l’eau du bassin

 

Pompe, filtre et jet d’eau sont indispensables au bon équilibre du bassin : une lampe UV stérilise l’eau et la clarifie, le filtre et ses bactéries nettoient l’eau de ses impuretés, un jet d’eau aère l’eau, l’oxygène. Ce qui donne une eau équilibrée et claire, des poissons et des plantes en bonne santé.

La filtration de l’eau du bassin

 

Le filtre permet de débarrasser le bassin des particules organiques en suspension (particules qui troublent l’eau). Il épure l’eau grâce aux colonies de bactéries. Il brasse aussi l’eau, régule sa température et favorise son oxygénation. Une lampe UV complète le travail en amont du filtre en détruisant les bactéries (responsables de certaines maladies chez les poissons) et les microparticules d’algues (qui rendent l’eau verte), qui se décomposeront dans le filtre.

 

Un filtre doit fonctionner en continu, toute la journée et tous les jours, dès que la température de l’eau dépasse les 10°C. Il est alimenté par une pompe qui doit permettre de filtrer la totalité de l’eau du bassin en 3-4 heures au maximum. Cette durée totale de filtration du volume d'eau est réduite à 1 ou 2 heures en présence de carpes koï.

Notez toutefois, que la filtration n'est pas nécessairement coupée lors des hivers doux.

 

 

 

Le cycle de filtration et d'aération de l'eau

 

Pour choisir le bon système de filtration adapté au volume de votre bassin, il convient de bien vous renseigner chez un professionnel du métier.

 

L'aération de l’eau

 

Les poissons peuvent manquer d’oxygène lors des journées chaudes de l'été. Ceux-ci viennent alors happer l'air à la surface ! Vous pouvez installer un jet d'eau ou encore un diffuseur d'air via une pompe spécifique.

 

Le trop-plein d'eau


Dans le cas de grands bassins et de mares naturelles, il faut prévoir une évacuation de l'eau via un système de trop-plein. Ce sera d'une grande utilité en cas de pluie intense ou d'une période pluvieuse assez longue.

Le trop-plein n'est pas obligatoire si votre bassin est éloigné des habitations. Il débordera naturellement dans la pelouse. Mais si votre plan d'eau est en bordure de terrasse ou d'une manière générale assez proche d'une habitation, il est impératif d'acheminer le surplus d'eau vers le système d'égouttage !

Notez qu'un système de puisard peut être aussi une solution.

 

La plantation du bassin

Les plantes aquatiques jouent un rôle important dans l’équilibre du bassin. Elles absorbent les nitrates qui polluent l’eau, la troublent et favorisent le développement des algues, la plaie des petits bassins. Certaines plantes aquatiques sont dites oxygénantes/filtrantes et contribuent au bon équilibre du milieu.

 

La plantation s’effectue idéalement entre avril et juin avec des paniers ajourés spécialement conçus.

Choisissez des plantes suffisamment rustiques pour ne pas devoir les rentrer l'hiver.

N'oubliez pas d'associer aux plantes aquatiques des plantes de berges, refuge pour la faune aquatique.

 

Pour en savoir plus, lisez le grand répertoire de la flore aquatique.

 

 

Plantes aquatiques

 

 

Les poissons du bassin

Les poissons participent aussi à l’équilibre du bassin : ils mangent les larves de moustiques et limitent le développement des certaines plantes aquatiques. Toutefois, ils ne remplacent pas le travail fait par un filtre.

Il faut savoir que les excrétions et l'excès d'alimentation polluent l’eau et favorise la croissance des algues. 
NB : Attendez au minimum 6 semaines après la mise en eau pour empoissonner le bassin.

 

Les carpes koï réclament une profondeur d'au moins 150cm

Les poissons les plus courants dans les bassins de jardin :

 

- Le poisson rouge : c'est un poisson sans souci, rustique, facile d’entretien, qui s’adapte à tous les types de bassin. En moyenne, le poisson rouge mesure 12 à 30cm. Il en existe un grand nombre d’espèces, de couleurs et de tailles diverses : le carassin doré, le tête de lion, l’oranda, le shubunkin, le sarasa…
Taille du bassin : petits, moyens et grands bassin
Profondeur : au moins 80cm sur un tiers de la surface
Population : +/- 6 poissons par m3 d’eau.

 

- Les ides mélanotes : réservés au bassin moyen ou grand. Poisson assez vif, vivant en banc.

Taille du bassin : 20m² minimum
Profondeur : au moins 100cm
Population : 2 ides par m3 d’eau.

 

- Les carpes : réservées au grand bassin. La carpe japonaise se décline en plus de 70 espèces de couleurs différentes.

Taille du bassin : 20m² minimum
Profondeur : au moins 150cm
Population : 1 carpe koï par m3 d’eau.

 

- Les poissons de rivière : vairon, ablette, perche soleil, épinoche, bouvière.
NB : Interdiction de prélever les poissons dans la nature, procurez-les vous auprès d’un éleveur.

 

Peut-on mettre plusieurs espèces différentes dans le bassin ?
Oui mais au début uniformisez les tailles afin d’éviter le cannibalisme des plus petits par les plus grands. Évitez également la surpopulation, cause d’une forte mortalité.

 

Comment nourrir mes poissons ?
Apportez-leur des granulés flottants, quotidiennement, sans toutefois leur en donner en excès.

 

Aussi, ne manquez pas de consulter le grand répertoire de la faune aquatique.

 

L’éclairage du bassin

N’hésitez pas à éclairer le bassin durant la nuit, mais pas toute la nuit entendons-nous !

Eclairer le bassin permet d’en profiter durant les agréables soirées d’été.
Il existe plusieurs types d’éclairages : les boules lumineuses flottantes, se balançant au rythme de l’eau, des spots immergés dont la lumière est diffuse, des spots solaires pour sécuriser les bords du bassin… Jouez aussi avec les couleurs grâce aux disques colorés de certains éclairages.
Dans tous les cas, ne cherchez pas à éclairer tout le bassin, contentez-vous de mettre en lumière quelques zones clés du bassin : la cascade, une plante de berge ou une plante aquatique, les jaillissements du jet d’eau, etc.

Les lumières doivent rester discrètes le jour, dissimulées dans le feuillage des plantes de berge ou parmi les rochers de la rive.

Côté technique, l’éclairage immergé ne doit pas dépasser les 12Volts pour des raisons de sécurité. Privilégiez les LED, elles consomment très peu et donnent une très belle lumière.

 

Eclairage du bassin

 

 

La sécurité du bassin

 

Pour la sécurité des jeunes enfants, il est important de leur apprendre à nager et d'installer une clôture, même temporaire, pour bloquer l’accès au bassin.

 

L'entretien de votre bassin

 

Un entretien régulier au fil des saisons s’avère indispensable. Il s’agit de tâches simples et non contraignantes. Pour en savoir plus, lisez le calendrier des travaux au jardin aquatique.

 



 

 

 

 

 

Aquajardin est géré entièrement par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.

 



 

OUTILS

 

FORUM AQUAJARDIN

Questions/Réponses

Accès direct

 

Journal / Abonnement

 

Inscription au journal d'information

 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

 

Annonces

 

TOP 5 - Dossiers

 

Les serpents du bassin

L'alimentation de la carpe koï

Le frai des poissons

La moule d'eau douce

Pourquoi pas des canards ?

 

 

Météo

 

Météo pour l'Europe

 

 

Annonces

 

Outils

 

Calendrier : l'essentiel

Calendrier des travaux

Librairie Aquanature

Economiseur d'écran

Fonds d'écran

Moteur de recherche

Barre d'outils

Bords et abords du bassin

Dictionnaire

Grand répertoire Faune et Flore

Gestion de bassin

Aqualyser (Aquatic Science)

 

 

Partenaires


Univers Aquatique

Bien-être des bassins aquatiques

Bestofwebsites.net, l'annuaire du meilleur du web... le best of du web... l'insolite du web... les meilleurs liens !
Bestofwebsites.net

 

Jardinature.net

 

Journaux.fr

 

 

Annonces

 


A C C U E I L L I E N S BANNIERES & LOGOS LIBRAIRIE CONTACT / NEWSLETTER

Domaines/domains :  www.aquajardin.eu  www.aquajardin.net  www.aquajardin.be  www.aquajardin.ch  www.aquajardin.fr


© 1999-2017 Aquajardin

Respect et protection : loi du 11 mars 2003 relative à la société d'information
Copyright et vie privée