>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

>>>

MARE-ET-NATURE.NET

UNIVERS-AQUATIQUE.NET

Newsletter Concours photo ! English español Italiano deutsch Português C O N T A C T

Une initiative d'Anne et Yves Wouters

A C C U E I L DOSSIERS REPORTAGES BASSIN VIRTUEL Galerie PHOTOS OUTILS PHOTO/VIDEO AMPHIBIENS
  S'INSCRIRE   F O R U M   WEB TV
CONCEPTION FAUNE FLORE ENTRETIEN EVOLUTION REVUES - PRESSE

 

 

Tout sur le lagunage pour bassin

 

 

Dossier n°2

 

Auteur : Lekoipro

 

I ) Qu’est ce qu’un vrai lagunage ?

 

La central d’épuration :

Elle épure principalement les métaux lourds, les agents chimiques, les boues...
En règle générale, une très bonne centrale d'épuration moderne épure à 90%. 
Dans certains cas, quand de grands espaces sont disponibles, on termine avec un lagunage. 
Ces différents types de lagunages se situent souvent en aval d’une centrale d’épuration 
et terminent ainsi l'épuration presque totale. 
C’est la finition : élimine les derniers nitrates, phosphates et matières organiques. 

Définition du mot lagunage:

Le lagunage est un procédé d'épuration des eaux usées mettant en œuvre des cycles biologiques naturels durant lesquels l'action des micro-organismes (en phase aérobie dominante), des végétaux, du vent et du soleil provoquent la dégradation lente des matières organiques. L'apport d'oxygène est quant à lui assuré par le processus de photosynthèse et les échanges eau/atmosphère. 

 

1ére méthode : généralement en site naturel, qui consiste à maintenir les eaux usées pendant une longue période dans de très grands étangs plantés de faible profondeur (5 à 30 cm). 
C’est en sorte de la décantation. Puis on vide les étangs et on recommence. 
Après quelques années, il faut bien sûr les récurer. Une plante n’a jamais mangé de la vase. 

 

2éme méthode : on fait passer ces eaux usées sur terrains marécageux plantés, à vitesse lente et sur de longues distances (des km).

 

 

Les surfaces, ainsi que la vitesse de passage, sont calculées en fonction de la charge polluante (en tonnes) à traiter. 

Remarquez que ce vrai lagunage est impossible à réaliser du moins dans sa totalité dans nos jardins. 

Toutefois, nous reproduisons une mini centrale d’épuration à savoir : 
En premier un filtre multichambre + une combinaison (dit lagunage), c'est à dire un 2éme bassin filtrant planté.
Un compromis du vrai lagunage, et c’est avec cela que l‘on a le plus de problèmes. 

 

II)  Comment en est-on arrivé là ?

 

Comprenez que j'explique d'abord les problèmes, avant de vous donner plusieurs solutions et trucs que j'ai acquis pendant ma très longue carrière de pisciculteur et d’étang de jardin. 

 

Rappel : Ce que nous faisons n’est pas un lagunage ,mais un bassin filtrant planté

 

Historique :

 

C’est vers 1997 que Oase a inventé son filtre europon.
Deux modèles : un 300 et un 600 litres de contenance.
Surface du 300 >> 0.60 m²
Surface du 600 >> 0.90 m²
Dénommé dans son son catalogue filtre de bassin à décantation.
Il n’a jamais si bien porté son nom !!!
Jamais Oase n’a cité le mot lagunage.
Jamais il n’a été indiqué quoique ce soit sur la capacité de filtration de ce filtre.
Jamais il n’a expliqué quel genre de plantes il fallait y mettre.
Débit d’eau ???? 
Vendu vide.
Il n’est plus vendu par Oase depuis 2002.

 

Le but :  

Concevoir un filtre que l’on ne voyait pas, dont le dessus serait camouflé par des plantes. Parfait.
Ce système de camouflage semble avoir été inventé aussi pour la tout première fois par Oase.
Je ne me rappelle pas avoir déjà vu cela auparavant.
Enterré. Parfait.
Poissons : uniquement pour poisson rouge. Parfait. 

Planté, comme vu sur un dessin dans le catalogue (roseaux etc...) .
Selon mon expérience en la matière, c’est une grave erreur.
Remplissage conseillé : gros galets en bas, pour finir avec des plus petits au-dessus (+/- 400 Kg).
Moins performant qu’un substrat, mais à l’époque les substrats actuels existaient encore peu.

 

 

Schéma de l’europon 300 : dessin personnel.

 

 

1)  Analysons maintenant ce concept :

 

Compartiment (C) : arrivée en chute de l’eau. 
Excellent pour réoxygéner l’eau, les bactéries en ont besoin.
On peut donc considérer que c’est un filtre bio.
Compartiment (B) : passage sous une grille.
Excellent. Presque pas de perte de charge à travers une grille, on garde donc un débit constant dans A et B et une vitesse du flux faible.
Avec un tube perforé, la vitesse du flux à l’intérieur est rapide et le débit peut diminuer par la perte de charge engendrée par la longueur du tuyau et son faible diamètre, surtout en dessous de 90 mm (envasement partiel du tuyau). 

La cloison entre le compartiment A et C est légèrement plus basse que le bord du bassin.
Excellent en cas de colmatage. Cela sert de trop-plein (flèche rouge). Pas de débordement possible.
Le propriétaire sait contrôler son colmatage, à 50% le trop-plein fonctionne déjà.

P.S. Il y 40 ans, ce concept était déjà utilisé mais l’on utilisait du coke en premier, puis une couche de gravier pour terminer, mais jamais de plantes dessus. 
A l’époque, on ne fabriquait que des choses simples et efficaces.
On n’avait pas de koïs, mais de très grosses carpes.

On respectait le poisson en lui laissant un espace vital adéquat. 

2)  Analysons maintenant les défauts de construction de ce filtre :

 

 

1) Enterré, impossible de le vidanger, à moins d'utiliser une toute petite pompe.
2) Impossible de mettre un vide cave jusqu’au fond dans le compartiment C (15 cm de large) pour aspirer les boues.
3) Le compartiment B est trop étroit en hauteur (3 cm), vitesse élevée du flux d’eau qui va pousser les boues dans le compartiment C, colmatage progressif et rapide de celui-ci. Il aurait fallut 20 à 30 cm de hauteur entre le fond et la grille.
4) Par expérience : avec un étang peuplé de poissons rouges, délai de colmatage (50%) après 4 mois, complet après 8 à 12 mois. Pour un étang avec des koïs, colmatage complet après 1 mois, (défections plus importantes).
5) Nettoyage fastidieux +/- 400 kg de galets à retirer, plantes souvent irrécupérables, une journée complète de boulot. 
6) Le bec de sortie n’est pas assez long (10 cm).
7) Pour conclure, voici la capacité réelle de ce type de filtre constatée par de nombreux professionnelles :

    - europon 300 / bassin avec poissons rouges maxi. 2 m3, débit max. 1500 litres/heure.

    - europon 600 / bassin avec poissons rouges maxi. 4 m3, débit max. 2500 litres/heure.
8) Ce filtre n'est pas conseillé avec des koïs car les défections de ceux-ci sont plus importantes et il faut obligatoirement un débit d’eau passant dans le filtre plus conséquent (double).

 

P.S. Comme cité plus haut, Oase n'ayant jamais indiqué dans son catalogue les capacités réelles de ces europons, bien des personnes ont été trompées par ce genre de filtre, vendu abusivement sans explication valable, (par certains vendeurs inexpérimentés) souvent au delà de leur capacité réelle (maximum de 4 m3 pour l’europon 600).
La plupart du temps, ils sont vendus pour des bassins de 10 m3 !!!

 

Malheureusement, d’autres sociétés ont copié Oase, mais en pire.
Sans commentaire, sauf que ce filtre est purement mécanique (non oxygéné).
Les capacités annoncées sont trop optimistes !!!

 

Bref : on ne sait pas qui a commencé, mais c’est en s’inspirant de cet europon que
d’aucuns se sont lancés dans la réalisation, en plus grand, de ce filtre planté , appelé 
faussement « lagunage ».

 

3) Améliorations possibles (probablement déjà faites) pour ceux qui en possèdent ce genre de filtre :

 

 

Mettre quelques brosses bien serrées dans le compartiment C.
Mettre le substrat dans des sacs troués en les superposant. 
N’employer que des plantes flottantes : voir explication paragraphe III.

>>> La suite du dossier : cliquez ici

 

>>> Vous pouvez réagir à cet article en laissant un message sur le forum : cliquez ici

 

 

 

 

 

Aquajardin est géré entièrement par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.

 



 

 

FORUM AQUAJARDIN

Questions/Réponses

Accès direct

 

Journal / Abonnement

 

Inscription au journal d'information

 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

 

Annonces

 

TOP 5 - Dossiers

 

Les serpents du bassin

L'alimentation de la carpe koï

Le frai des poissons

La moule d'eau douce

Pourquoi pas des canards ?

 

 

Météo

 

Météo pour l'Europe

 

 

Annonces

 

Outils

 

Calendrier : l'essentiel

Calendrier des travaux

Librairie Aquanature

Economiseur d'écran

Fonds d'écran

Moteur de recherche

Barre d'outils

Bords et abords du bassin

Dictionnaire

Grand répertoire Faune et Flore

Gestion de bassin

Aqualyser (Aquatic Science)

 

 

Partenaires


Univers Aquatique

Bien-être des bassins aquatiques

Bestofwebsites.net, l'annuaire du meilleur du web... le best of du web... l'insolite du web... les meilleurs liens !
Bestofwebsites.net

 

Jardinature.net

 

Journaux.fr

 

www.devis-piscine-gratuit.fr

 

 

Annonces

 

Annonces

 


A C C U E I L L I E N S BANNIERES & LOGOS LIBRAIRIE CONTACT / NEWSLETTER


Domaines/domains :  www.aquajardin.eu  www.aquajardin.net  www.aquajardin.be  www.aquajardin.ch  www.aquajardin.fr

© 1999-2017 Aquajardin

Respect et protection : loi du 11 mars 2003 relative à la société d'information
Copyright et vie privée