>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

>>>

MARE-ET-NATURE.NET

UNIVERS-AQUATIQUE.NET

Newsletter Concours photo ! English español Italiano deutsch Português C O N T A C T

Une initiative d'Anne et Yves Wouters

A C C U E I L DOSSIERS REPORTAGES BASSIN VIRTUEL Galerie PHOTOS OUTILS PHOTO/VIDEO AMPHIBIENS
  S'INSCRIRE   F O R U M   WEB TV
CONCEPTION FAUNE FLORE ENTRETIEN EVOLUTION REVUES - PRESSE

 

 

Les poissons d'ornement pour bassin de jardin

 

 

 

 

 

Lorsqu'on a la chance de disposer d'un bassin, il est bien tentant d'y installer des poissons d'ornement. Voici un aperçu des espèces les plus courantes et les plus appréciées des amateurs de jardin aquatique.

 

 

La carpe koï

 

La carpe koï (Cyprinus carpio) est une variété de carpe très colorée. Jeune, elle se distingue facilement du poisson rouge commun par ses deux barbillons à la lèvre supérieure. Chez les sujets adultes, la confusion est impossible, la carpe atteignant des dimensions nettement supérieures.

Si les chinois ont été les premiers à élever l'espèce sauvage voici plus de 3000 ans, c'est au Japon que l'on retrouve l'origine des carpes koï. Leur élevage commence dès le Moyen Age mais c'est au début du XXe siècle qu'apparaissent la palette des couleurs actuelles et la passion pour ce poisson "porte-bonheur". En Europe, les premières carpes koï japonaises ont commencé à se faire connaître au milieu du siècle dernier. Elles font aujourd'hui l'objet d'un véritable engouement chez les amateurs de bassin. Ces poissons se plaisent en groupe, voire en couple, mais jamais seuls.

La carpe Koï peut atteindre une taille très imposante, allant de 60 à 90 centimètres de long.
Ce poisson s’apprivoise assez facilement, et vient sans difficulté au contact de l’Homme.
Cela s’observe tout particulièrement pendant la distribution de nourriture, car il n’est pas rare que la carpe vienne manger dans la main.
Les carpes koï peuvent cohabiter avec d’autres espèces de poissons tant que la taille de votre bassin le permet.
Il existe une large variété de carpes Koï d’une multitude de couleurs : blanc, noir, rouge, orangé, bleu pâle... Entièrement blanche avec une tache ronde et rouge sur la tête, la carpe koï tancho kohaku est l'une des plus prisées au Japon.

La durée de vie d'une carpe koï varie de 50 à 70 ans selon les sources.

 

Carpe koi

Carpe koï

Carpe koi

Carpe koï

 

 

Attention au coup de coeur !

Très robustes, les poissons rouges communs peuvent être installés dans tous les types de bassins, petits ou grands. Ce n'est absolument pas le cas des carpes koï pour lesquelles il faut prévoir un bassin adapté avant de songer à les apprivoiser. Venez en discuter sur le forum.

 

 

 

Le comète

 

Le comète est assez semblable au poisson rouge commun mais en plus élégant grâce à sa nageoire caudale spectaculairement allongée (idéalement, elle devrait mesurer 2/3 de la longueur du reste du corps) - et bien fendue.
La nageoire dorsale est très haute et les nageoires pelviennes très allongées. Les nageoires pectorales et pelviennes sont paires; les nageoires dorsale, anale, caudale sont impaires.
Le comète est un poisson de belle taille (une trentaine de cms environ), est très actif et a donc besoin d'un espace de nage très important.

 

Comète

Comète

 

 

 

 

L'ide mélanote

 

Originaire d’Europe orientale, l’ide mélanote (Leuciscus idus) a colonisé les eaux calmes.
C'est un poisson qui ne craint pas le froid et qui, par son mode d'alimentation, aide à réguler l'écosystème d'un plan d'eau.
L’ide doré, forme ornementale, peuple aujourd'hui de nombreux bassins de jardin et étangs.
Il vit en banc (5 individus minimum) et un bassin d'une taille d'au moins 25 m2 est nécessaire à ses déplacent assez vifs.

Il existe en fait 4 sortes d'ides :
- Les oranges ou ides dorés 
- Les bleus 
- Les orange-bleu
- Les jaunes

 

Ide mélanote doré

Ide doré (orangé)

Ide mélanote bleu

Ide bleu

 

Comme il vit surtout en surface, l'ide reste bien visible et ne trouble pas autant l’eau que les poissons rouges ou les carpes.
Il consomme un peu de végétal mais se nourrit surtout d’insectes.
Entre avril et juin, les ides se déplacent vers les bordures peu profondes et riches en végétation pour y frayer. Les oeufs collants sont pondus sur les plantes et racines aquatiques. Ils éclosent 15 à 20 jours plus tard.
Attention que les gros ides peuvent dévorer les petits poissons.
Les ides arrivent à maturité vers l’âge de 5 ans : ils font alors 30 à 40 cm de long, et pèsent de 700 grammes à 1,2 kilos.
L’ide vit généralement de 12 à 15 ans, voire moins si les conditions ne sont pas optimales.

 

Le sarasa

 

Le sarasa (ou comète sarasa) est rouge tacheté de blanc.
C'est un excellent poisson d'ornement car sa coloration le rend très visible 
Il possède une nageoire caudale unique et atteint une très belle taille une fois adulte.
C'est un poisson bien adapté au bassin de jardin mais qui a tendance a se reproduire facilement.

Sa longévité peut atteindre dans de bonnes conditions une vingtaine d'années.

 

Poisons rouges Sarasa

sarasa

 

 

 

 

Le shubunkin

 

Le shubunkin a la forme similaire au poisson rouge commun.
C'est un poisson d'eau douce qui appartient à la famille des cyprinidés, la plus grande famille de poissons d'eau douce !
Ca robe est un panaché de blanc , noir et rouge/orange.
Il peut atteindre 20 cms. Il existe deux variétés de shubunkin, appelées shubunkin de Londres et shubunkin de Bristol.
Ce dernier est un peu plus gros et possède une nageoire caudale à la fois plus longue, plus large et plus lobée que chez le shubunkin de Londres.
Le shubunkin vit en eau douce et calme. Il résiste au froid mais pas aux très fortes gelées.
Il est omnivore et mange aussi bien les larves de moustiques que les algues.
Dans les régions très froides, il est préférable de le rentrer en aquarium durant l’hiver avec un minimum de 20 litres d’eau par individu.

 

Poisson rouge Shubunkin

shubunkin

 

 

 

 

La tanche de mongolie

 

La Tanche de Mongolie est de la même famille que la tanche verte que l'on peut trouver dans les étangs. 
La "tinca tinca" ou tanche de Mongolie vit très bien dans des bassins de plus de 1 mètre de profondeur.

Elle affectionne les eaux lentes ou stagnantes, à fond vaseux ou herbeux où elle fouille à la recherche de nourriture. Elle se contente aussi d'une eau peu oxygénée.  
C'est un poisson qui peut se reproduire à plus de 23° à plusieurs semaines d’intervalle. 
Les Tanches de Mongolie peuvent atteindre 50cm et vivent toujours au fond du bassin. 
Ainsi, sa couleur vive permet de la distinguer facilement, à condition d'avoir une eau suffisamment limpide.

 

Tanche de mongolie

tanche de mongolie

 

 

 

Le poisson rouge commun

 

Le poisson rouge (Carassius auratus) nous vient d'Asie (Chine, puis Japon), où il est élevé et sélectionné depuis plus de mille ans !
Il est arrivé en Europe aux 17ème et 18ème siècles seulement.
Il a pour origine la carpe commune asiatique, laquelle est bien terne : c'est donc par l'action de l'homme, et à travers une longue évolution, que le poisson rouge est devenu ce qu'il est.

 

Le poisson rouge commun a une forme allongée, et une nageoire caudale unique : seul le bassin de jardin ou le très gros aquarium lui conviennent vraiment car il peut atteindre les 40 centimètres ou plus à l'âge adulte.
Couleurs : rouge, orange, jaune, blanc.

 

Poisson rouge commun

poisson rouge commun

 

C'est un poisson bien adapté au bassin de jardin mais qui a tendance a se reproduire TRES facilement ! Attention donc à la surpopulation.

C'est un poisson robuste qui supporte bien les hivers même très froids.
Pendant l'hiver, les poissons rouges regagnent le fond du bassin où la température de l'eau se stabilise et ne gèle pas !
Mais aux heures les plus chaudes, lorsque le soleil chauffe la surface de l'eau, les poissons rouges peuvent rejoindre la surface du bassin pour profiter des quelques calories prodiguées par les rayons du soleil hivernal à travers la surface de l'eau.
A l'inverse l'été, les poissons rouges profitent des zones ombragées du bassin pour s'abriter des rayons du soleil.
En effet, les feuilles de nénuphar qui flottent à la surface de l'eau constituent d'excellents « parasols » sous lesquelles les poissons rouges viennent s'abriter au plus chaud de la journée.
En général, le poisson rouge s'adapte aux fortes chaleurs pour autant que la montée des degrés soit graduelle.
Le poisson rouge se nourrit de végétaux comme les algues qui se développent sur les parois du bassin, de larves comme celles des moustiques, de daphnies, de vers de vase.
La longévité du poisson rouge est généralement de 15 ans, voire plus si les conditions sont bonnes.

 

 

La plupart des poissons de rivières ou d'étangs n'ont pas leur place dans un jardin aquatique. La plupart sont fouisseurs et remuent la vase en permanence donnant un aspect boueux à l'eau ce qui n'est vraiment pas souhaitable dans un jardin d'agrément. Un autre problème est que de nombreux poissons indigènes sont herbivores et ne feront qu'une bouchée de vos plantes oxygénantes et filtrantes, voire même de vos beaux nénuphars !

 

L'esturgeon est un poisson très apprécié MAIS c'est un poisson d'eau froide qui peut souffrir d'un manque d'oxygène et d'espace de nage. Il n'a pas sa place dans un bassin de jardin.

 

 

 

 

N'hésitez pas à communiquer vos découvertes et expériences via le forum ou en contactant l'équipe Aquajardin.

 

 

 

 

 

Aquajardin est géré entièrement par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.

 



 

 

FORUM AQUAJARDIN

Questions/Réponses

Accès direct

 

Journal / Abonnement

 

Inscription au journal d'information

 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

 

Annonces

 

TOP 5 - Dossiers

 

Les serpents du bassin

L'alimentation de la carpe koï

Le frai des poissons

La moule d'eau douce

Pourquoi pas des canards ?

 

 

Météo

 

Météo pour l'Europe

 

 

Annonces

 

Outils

 

Calendrier : l'essentiel

Calendrier des travaux

Librairie Aquanature

Economiseur d'écran

Fonds d'écran

Moteur de recherche

Barre d'outils

Bords et abords du bassin

Dictionnaire

Grand répertoire Faune et Flore

Gestion de bassin

Aqualyser (Aquatic Science)

 

 

Partenaires


Univers Aquatique

Bien-être des bassins aquatiques

Bestofwebsites.net, l'annuaire du meilleur du web... le best of du web... l'insolite du web... les meilleurs liens !
Bestofwebsites.net

 

Jardinature.net

 

Journaux.fr

 

www.devis-piscine-gratuit.fr

 

 

Annonces

 


A C C U E I L L I E N S BANNIERES & LOGOS LIBRAIRIE CONTACT / NEWSLETTER

Domaines/domains :  www.aquajardin.eu  www.aquajardin.net  www.aquajardin.be  www.aquajardin.ch  www.aquajardin.fr


© 1999-2017 Aquajardin

Respect et protection : loi du 11 mars 2003 relative à la société d'information
Copyright et vie privée