>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

>>>

MARE-ET-NATURE.NET

UNIVERS-AQUATIQUE.NET

Newsletter Concours photo ! English español Italiano deutsch Português C O N T A C T

Une initiative d'Anne et Yves Wouters

A C C U E I L DOSSIERS REPORTAGES BASSIN VIRTUEL Galerie PHOTOS OUTILS PHOTO/VIDEO AMPHIBIENS
  S'INSCRIRE   F O R U M   WEB TV
CONCEPTION FAUNE FLORE ENTRETIEN EVOLUTION REVUES - PRESSE

 

 

Fiches éducatives

 

 

 

 

Une mare presque naturelle chez vous

Une mare, si petite soit-elle abritera une vie intense; maternité pour grenouilles, tritons et insectes aquatiques, abreuvoir pour oiseaux et petits mammifères. De plus, elle ajoutera une note de fraîcheur et de calme à votre jardin.

Quelques conseils :

- Choisir un endroit mi-ensoleillé (+/- 5 heures par jour avec de l'ombrage si possible aux heures où l'activité du soleil est la plus intense)

- Votre mare doit au moins avoir une superficie de 4m2 et une profondeur de 80 cm à 1,5 m

- Aménager les berges en pentes douces pour l'installation des plantes et l'accès des animaux

- Rendre étanche la mare soit avec une bâche en caoutchouc souple soit avec du béton ou du polyester

- Prévoir éventuellement un trop plein pour ne pas transformer le terrain en marécage

N'oubliez pas que votre mare demandera un minimum d'entretien et que les poissons rouges ou carpes n'ont pas leur place dans ce coin de nature naturel.

Une mare chez vous

 

 

Accueillir plus d'invités dans son jardin

Vous pouvez aussi placer dans votre jardin des abris pour insectes afin qu'ils puissent y faire leur nid ou y passer l'hiver. Placez-les dans des endroits discrets, protégés du mauvais temps et des dérangements dus à l'activité humaine.

Abris pour abeilles et guêpes solitaires

Ces insectes jouent un rôle non négligeable dans la pollinisation et la destruction d'insectes nuisibles. Les abeilles et les guêpes solitaires occupent des galeries déjà existantes dans lesquelles elles construisent leur nid. Le nichoir peut avoir la forme d'un bloc de bois ou de béton percé de trous de tailles différentes. Autre possibilité : Accrocher une boîte de conserve remplie de tiges creuses.

 

Abri à chrysope

La chrysope ou mouche aux yeux d'or est un prédateur des pucerons. Ses larves se nourrissent aussi de petits insectes et d'acariens.

Les chrysopes recherchent un abri à partir de du 15 septembre pour hiberner.

Gîte à forficule contre la lutte biologique contre les pucerons.

Le forficule ou perce-oreille se nourrit de pucerons, d'araignées et est donc d'une grande utilité au jardin !

Les forficules sont nocturnes et occupent le gîte pour dormir. Ce dernier est à placer sur un petit bâton à +/- 4 cm du sol.

 

 

Un mur de pierres sèches dans son jardin

Savez-vous qu'un vieux mur en pierres sèches représente à lui seul un jardin miniature. Il ne faut surtout pas le rejointoyer car ce sont les creux et renfoncements qui permettent l'installation de plantes particulières comme la chélidoine et certaines petites fougères. Des animaux apprécient aussi ces cavités notamment pour la chaleur qui s'y est accumulée durant la journée ou inversement pour trouver une coin de fraîcheur durant les journées très chaudes d'été.

 

2. La niche à bourdon s'installe sous terre pour être colonisée plus tard par une reine...

1. Une tôle ondulée ou un morceau de tuyau sera très utile comme cachette et endroit d'hibernation pour les grenouilles, crapauds, orvets, lézards,...

 

 

3. Nichoir pour abeilles solitaires constitué de sable de Rhin, de sable jaune et d'argile. Les abeilles y creusent des galeries au fond desquelles elles déposent leurs oeufs. L'exposition doit être plein sud.

 

 

Laissez fleurir une partie de votre pelouse

Si vous laissez pousser les fleurs de votre gazon, votre jardin se transformera rapidement en un véritable lieux d'approvisionnement pour de nombreuses espèces : abeilles, papillons, coléoptères... mais aussi oiseaux et petits mammifères. Sachez que les tontes précoces et répétées d'une pelouse perturbent les cycles de reproduction des insectes proches de cet environnement. De plus, les fleurs n'ont pas le temps de s'épanouir !

Vous avez un terrain nu et vous voulez un maximum de fleurs ? Semez en été des graines de fleurs sauvages adaptées à votre terrain et à son exposition. Vous pourrez alors faucher ou tondre à lame haute en juin et septembre. N'utilisez surtout pas d'engrais. 

 

 

Jardin naturel, jardin de vie

Même si aux abords immédiats de la maison il n'y a pas toujours de place pour les herbes folles, vous pouvez réserver un espace du jardin à la vie sauvage et à la nature.

Il suffit souvent de peu de chose pour favoriser la biodiversité et faire le bonheur des oiseaux, papillons et autres animaux.

Il faut cependant respecter quelques règles principales :

- ne pas utiliser de produits chimiques (herbicides, insecticides, engrais)

- favoriser la flore sauvage et les espèces indigènes

-> Plus votre jardin offrira de milieux variés, plus vous en augmentez la richesse biologique !

Ces petits coins de nature, même au coeur des villes, permettent de protéger de nombreuses espèces qui sans cela risqueraient de disparaître à tout jamais de la planète Terre.

 

 

 

Comment protéger la biodiversité ?

L'émerveillement est le premier pas vers la connaissance et le respect. Il est vital que nos comportements et nos choix évoluent. Préserver la biodiversité est l'affaire de tous.

Mes résolutions dès maintenant :

1. Je cherche à découvrir et mieux connaître les espèces qui m'entourent.

2. Je m'interroge sur ma place dans l'univers du vivant.

3. J'ai conscience que la biodiversité est fragile, complexe et unique.

4. Je réalise que sans nature, il n'y a pas de futur parce que nos vies sont liées.

5. Je comprends que mes gestes peuvent réduire la biodiversité et que les ressources de la planète sont limitées.

6. J'adopte des comportements respectueux de la nature.

7. Je participe ou mets en place des actions qui favorisent la biodiversité.

8. Je réfléchis avant de consommer.

9. J'encourage ma famille et mes proches à faire de même.

10. Je deviens un ambassadeur du développement durable.

Le saviez-vous ? Certaines fleurs ne peuvent être fécondées que par une seule espèce d'insecte. Si cette dernière disparaît, la plante s'éteint également.

Source : FNH 2005

 

 

 

 

 

 

 

Aquajardin est géré entièrement par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.

 



 

 

FORUM AQUAJARDIN

Questions/Réponses

Accès direct

 

Journal / Abonnement

 

Inscription au journal d'information

 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

 

Annonces

 

TOP 5 - Dossiers

 

Les serpents du bassin

L'alimentation de la carpe koï

Le frai des poissons

La moule d'eau douce

Pourquoi pas des canards ?

 

 

Météo

 

Météo pour l'Europe

 

 

Annonces

 

Outils

 

Calendrier : l'essentiel

Calendrier des travaux

Librairie Aquanature

Economiseur d'écran

Fonds d'écran

Moteur de recherche

Barre d'outils

Bords et abords du bassin

Dictionnaire

Grand répertoire Faune et Flore

Gestion de bassin

Aqualyser (Aquatic Science)

 

 

Partenaires


Univers Aquatique

Bien-être des bassins aquatiques

Bestofwebsites.net, l'annuaire du meilleur du web... le best of du web... l'insolite du web... les meilleurs liens !
Bestofwebsites.net

 

Jardinature.net

 

Journaux.fr

 

www.devis-piscine-gratuit.fr

 

 

Annonces

 

Annonces

 


A C C U E I L L I E N S BANNIERES & LOGOS LIBRAIRIE CONTACT / NEWSLETTER


Domaines/domains :  www.aquajardin.eu  www.aquajardin.net  www.aquajardin.be  www.aquajardin.ch  www.aquajardin.fr

© 1999-2017 Aquajardin

Respect et protection : loi du 11 mars 2003 relative à la société d'information
Copyright et vie privée